Nos actualités

Revenir aux actualités

Le Gouvernement dévoile sa feuille de route pour la réforme de l'apprentissage et de la formation professionnelle!

26 Octobre 2017

Le Premier ministre et la Ministre du Travail ont présenté ce mercredi 25 octobre la feuille de route des réformes à venir de l’apprentissage, de la formation professionnelle et de l’assurance chômage.

 

MÉTHODE ET CALENDRIER

Ces trois réformes donneront lieu à un projet de loi unique « visant à la création de nouvelles libertés et nouvelles protections professionnelles », déposé avant le début du printemps 2018 et adopté par le Parlement avant la fin de l’été 2018.

La réforme de l’apprentissage s’appuiera sur une concertation animée par Mme Sylvie BRUNET à partir du début du mois de novembre, et organisée autour de groupes de travail multipartites thématiques associant les représentants de toutes les parties prenantes. Leurs travaux s’échelonneront jusqu’à la fin du mois de janvier 2018 et alimenteront les choix portés par le Gouvernement dans le cadre du futur projet de loi.

La réforme de la formation professionnelle débutera première quinzaine de novembre avec la remise par le Gouvernement d’un « document d’orientation » aux partenaires sociaux, qui décideront alors d’engager ou non une négociation interprofessionnelle. Le cas échéant, celle-ci devra se terminer au plus tard en janvier 2018 par un Accord National Interprofessionnel qui nourrira le projet de loi déposé par le Gouvernement. En parallèle, le Gouvernement consultera les autres parties prenantes du secteur de la formation professionnelle.

La réforme de l’assurance chômage sera elle engagée dans la seconde moitié du mois de novembre à l’occasion d’une réunion multilatérale de l’ensemble des partenaires sociaux négociateurs de l’assurance chômage. Sur la base de cette réunion, le Gouvernement précisera la méthodologie de travail et de discussions avec les acteurs impliqués.

 

ORIENTATIONS

La feuille de route dévoilée par le Gouvernement fournit d’ores et déjà les grands axes du futur projet de loi.

La réforme de l’apprentissage visera à promouvoir et accroître le recours à l’apprentissage pour les jeunes. La feuille de route précise les principaux leviers qui seront mobilisés : une plus grande transparence des débouchés pour permettre un choix éclairé pour les jeunes et les familles, une meilleure adaptation des formations et certifications proposées aux besoins actuels et futurs de recrutement, une plus grande place fournie à l’entreprise dans le système d’apprentissage, et une réforme de la taxe d’apprentissage et des aides à l’apprentissage.

La réforme de la formation professionnelle devra « transformer » le système français de formation. Le Gouvernement vise trois grands axes : une plus grande transparence du marché de la formation professionnelle qui devra s’appuyer sur une évaluation indépendante de la qualité, un Compte Personnel de Formation permettant une vraie autonomie des personnes dans leur investissement formation tout en assurant la possibilité d’un véritable accompagnement notamment pour les demandeurs d’emploi, les salariés de TPE/PME et les moins qualifiés, et une nouvelle organisation de  la formation des demandeurs d’emploi pour faire réussir le Plan d’Investissement dans les Compétences (PIC) de 15 Mds d’euros sur l’ensemble du quinquennat.

La réforme de l’assurance chômage devra permettre d’ouvrir l’indemnisation aux actifs démissionnaires, de garantir une protection chômage pour tous et notamment pour les travailleurs indépendants, et d’encourager des comportements responsables tant pour les employeurs que pour les demandeurs d’emploi (problématique de financement et de contrôle).

 

Pour en savoir plus

Consultez le discours du Premier ministre, le discours de la Ministre du Travail et la feuille de route du Gouvernement

Et retrouvez les propositions portées par la FFP pour la future réforme de la formation professionnelle:

- le Livre blanc "Libérer la formation" (FFP/Asterès, Juin 2016)

- étude "Déverrouiller l'investissement dans les compétences" (FFP/Roland Berger, octobre 2017). 

 

Précédent
Suivant

Vous souhaitez devenir membre de la FFP ?

Adhérer