Nos actualités

Revenir aux actualités

La clé, encore et toujours, c'est la formation

17 Juillet 2020

La FFP salue le discours de politique générale du Premier ministre Jean Castex, qui place la compétence au cœur de la relance économique et sociale du pays.

A l’occasion de son discours de politique générale le 15 juillet, le Premier ministre a rappelé que dans une économie en forte transformation, la formation et le développement des compétences sont un outil indispensable au rebond du pays, et un investissement nécessaire « pour garder, trouver ou retrouver un emploi ».

C’est ainsi que l’action du gouvernement pour l’investissement dans les compétences devra couvrir l’ensemble des publics : les jeunes, les demandeurs d’emploi, mais aussi les salariés des PME et ETI qui seront les premiers acteurs de la relance et qui devront pouvoir bénéficier de l’effort supplémentaire annoncé de 1,5 milliard d’euros.

La FFP et la cabinet Asterès dirigé par Nicolas Bouzou ont ainsi proposé des mesures concrètes dans le rapport Investir dans les compétences pour reconstruire l’économie. Les acteurs de la compétence appellent, en s’appuyant sur les avancées de la loi Avenir Professionnel, à :

- Encourager massivement le développement des compétences des salariés, notamment des PME et ETI qui ne bénéficient plus d’incitation à la formation. Une attention particulière devra être portée sur la formation des salariés, notamment seniors, dont l’emploi est transformé ou menacé au regard de la crise actuelle et des grandes évolutions économique, numérique et écologique en cours.  

- Eviter une génération sacrifiée de jeunes en facilitant l’accès aux contrats en alternance (apprentissage et professionnalisation) quel que soit le niveau de qualification visé. C’est par la formation que leur insertion sera réellement durable.

- Faciliter les mobilités et transitions professionnelles dans les bassins d’emploi, et accélérer l’accès à la formation des demandeurs d’emploi. Il est pour cela nécessaire de réorienter le Plan d’Investissement dans les Compétences pour répondre à la nouvelle donne économique et sociale.

- Faire réellement décoller le Compte Personnel de Formation en permettant rapidement les abondements des entreprises et des Régions notamment.

Les mesures gouvernementales pour renforcer l’investissement dans les compétences devront être très rapidement précisées et déployées au regard de l’accélération des transformations et des besoins urgents pour l’employabilité de tous, la compétitivité des organisations et le développement des territoires.

 « Les acteurs du développement des compétences ont montré leur agilité pendant la crise. Nous sommes prêts à travailler avec l’ensemble des acteurs économiques et sociaux pour apporter notre savoir-faire et contribuer à la relance et à la transformation du pays », soutient Pierre Courbebaisse, Président de la FFP. 

Consulter le rapport Investir dans les compétences pour reconstruire l’économie, du cabinet Asterès pour la FFP.

Télécharger le communiqué de presse. 

Précédent
Suivant

Vous souhaitez devenir membre de la FFP ?

Adhérer