Nos actualités

Revenir aux actualités

Réaction de la FFP à la suite de la présentation du projet de loi relatif à la formation professionnelle en conseil des ministres (Communiqué de presse)

22 Janvier 2014

La FFP, qui a participé à la négociation de l’ANI du 14 décembre dernier et en a accueilli positivement le résultat, restera vigilante pendant la discussion du projet de loi relatif à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale présenté aujourd’hui en conseil des ministres.

Auditionné hier, le 21 janvier 2014 par la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale, Jean WEMAËRE, président de la FFP, a rappelé le soutien de la fédération à la nouvelle ambition que l’ANI du 14 décembre donnait à la formation professionnelle en France, mais a souligné les points qui, dans la transposition qu’en fait le projet de loi à ce jour, peuvent mettre en péril l’atteinte de ses objectifs.

Le projet de loi relatif à la formation professionnelle reprend le pari ambitieux de l’ANI. La FFP se félicite de ce que le projet de loi relatif à la formation professionnelle consacre lui aussi le rôle économique et social de la formation professionnelle. C’est l’ANI qui pour la première fois fait entrer la formation dans le champ économique en l’installant comme un investissement, levier de la performance du capital humain et d’innovation pour l’entreprise. De plus, il institutionnalise la responsabilité sociale de l’employeur dans le maintien des compétences de ses salariés. Et de fait, il associe formation, compétitivité de l’entreprise et développement de l’employabilité des salariés.

C’est aussi l’ambition du projet de loi. De plus, ainsi que la FFP l’appelle de ses vœux depuis de nombreuses années, le projet de loi implique davantage les individus dans la gestion de leur parcours grâce au compte personnel de formation (CPF), y compris dans les phases de transition professionnelle. Il permet au salarié de monter en compétences par des mécanismes incitatifs. Transférable tout au long de la carrière, le CPF deviendra un outil majeur au bénéfice des demandeurs d’emploi et au service de la politique de l’emploi.

Télécharger le communiqué de presse

Précédent
Suivant

Vous souhaitez devenir membre de la FFP ?

Adhérer